Navigation rapide

Accueil > Association > Activités > Réviser le projet de requalification du site des Mathurins afin d’en réduire (...)

Réviser le projet de requalification du site des Mathurins afin d’en réduire les impacts environnementaux, c’est possible !

Signez la pétition pour obtenir une enquête publique sur le projet global

mardi 6 juin 2017

Dans le texte soumis à pétition refusant l’amputation même compensée d’une partie du Parc Richelieu que nous continuons d’appeler à signer, nous avons clairement identifié les atteintes de différentes nature (patrimoniales, écologiques, paysagères, remise en cause d’une zone de tranquillité…), portées au Parc Richelieu et au quartier du centre qui résulteraient de la réalisation d’un des projet de desserte par bus des constructions à venir sur le site des Mathurins.
Dans le prolongement de cette pétition qui alerte sur l’inconséquence d’une décision qui approuverait une solution imaginée d’un point de vue réducteur [« technique »] à la desserte des entreprises, logements et services envisagés sur le site des Mathurins, nous vous invitons à demander de pouvoir participer réellement à la co-élaboration d’un projet de requalification du site des Mathurins répondant à tous les objectifs d’une ville durable.

Participer à l’élaboration des projets dès l’origine

Nous ne voulons plus que les impacts des grands projets sur l’environnement des habitants des différents quartiers de la commune soient découverts au fil de leur réalisation.

Nous considérons que la consultation faite au cours de la révision du Plan Local d’Urbanisme a été insuffisante eu égard à l’importance du projet d’ensemble de requalification du site des Mathurins.

Nos associations sont intervenues tout au long de la révision du Plan Local d’Urbanisme pour faire prendre en compte un Projet d’Aménagement et de Développement Durable Alternatif. Nous avons sans nous lasser interpellé les élu-e-s de la municipalité tant sur les grands projets que sur les atteintes au Parc Richelieu.

En ce qui concerne la « Déclaration de projet » approuvée par le Conseil municipal du 31 janvier 2017, suite à une enquête publique portant sur les seules voiries du site,
nous pensons qu’elle ne doit pas directement déboucher sur des travaux ; en effet cette procédure restreinte, sans autre consultation des citoyens, permet d’engager la mise en œuvre d’un projet global qui aurait pour conséquences :
- une densification excessive du site ;
- la réduction de la surface d’espaces verts publics ou ouverts au public par habitant de la commune, puisqu’un parc de taille insuffisante est prévu, eu égard au nombre de logements projetés et ce, alors même que d’autres espaces verts sont supprimés ou réduits dans la commune pour construire des écoles (parc Robespierre, parc Rosenberg) ou des logements (espace Sarrail) ;
- le morcellement de la trame verte par des voiries (coupure du parc du Belvédère et séparation par une voie secondaire du parc François Miterrand) ;
- des atteintes au paysage et au patrimoine, notamment au grand paysage (Belvédère des Mathurins, son accessibilité, sa vue depuis les autres communes) ;
- l’augmentation de la circulation automobile, des pollutions et du bruit, au détriment de la qualité de vie des habitants actuels et futurs de la commune, notamment du quartier centre mais aussi de celle des habitants du quartier des Blagis.

Nous demandons la révision du projet de requalification du site des Mathurins afin d’en réduire les impacts environnementaux

En se référant aux définitions du Schéma Directeur de la Région Île-de-France, le nombre de m² d’espaces verts ouverts au public sur la commune atteint, comme nous l’avons établi, environ 5 m² par habitant (ce qui est très inférieur au minimum de 10 m² par habitant inscrit au SDRIF ; ces 10 m² sont aussi la surface minimum demandée par l’Organisation Mondiale de la Santé).

La commune de Bagneux est donc près d’être très carencée en espaces verts, ce qui oblige à prévoir la création de nouveaux espaces verts publics.

Or pour satisfaire les orientations réglementaires du SDRIF, pour ce qui concerne les espaces ouverts et les belvédères, il est nécessaire, sans remettre en cause les éléments positifs du projet (comme le lycée), de prévoir une densification moindre que celle envisagée pour le site des Mathurins (nous rappelons que le site est éloigné des gares de transports en commun ferrés et n’a donc pas vocation à être fortement densifié).

La mise en concertation, dans le cadre d’une enquête publique globale du projet de requalification du site des Mathurins, c’est l’intérêt des habitants de tous les quartiers.

Nous voulons qu’une enquête globale sur le projet de requalification du site des Mathurins soit lancée afin de rendre possible la discussion de propositions alternatives incluant l’extension du parc du Belvédère prévu.

Identifiants personnels
Lien hypertexte :

Signatures

15 Signatures
Date Nom
24 août SophiaMeunier site web
19 août sylvestre marechal site web
2 août Damien site web
2 août Damien site web
15 juillet Ouaïl
10 juillet julie site web
5 juillet Gerard Leguillon
3 juillet GODDE site web
2 juillet soulier
28 juin Gombert Jean Michel
18 juin PUTINIER Isabelle
18 juin LARGUIER Romain
8 juin SALMERON Pierre
8 juin BAUDRON Andrée
8 juin BERCHADSKY Léone