Navigation rapide

Accueil > Association > Activités > Fête de la nature > De la ville des rois ...à la ville nouvelle de ST Quentin-en-Yvelines - (...)

BALADE / RANDO / DÉCOUVERTE avec notre association "Habiter la Porte d’en bas, un quartier, la Ville" - SAMEDI 25 MAI 2019 -

De la ville des rois ...à la ville nouvelle de ST Quentin-en-Yvelines - entre bois et étangs, à la rencontre des sources de la Bièvre

FÊTE DE LA NATURE 2019 - " LA NATURE EN MOUVEMENT " -

mercredi 15 mai 2019

Il est encore possible de vous j oindre à notre groupe soit pour le départ de Bagneux à 9h15 bus 162 Rosenberg
soit au R/V à la gare de Versailles-Chantiers à 10h45 pour 11h

La thématique et l’itinéraire

Parcours / découverte de la haute vallée de la Bièvre depuis la Forêt de Versailles - par le Bois de St Martin où l’on s’engage peu de temps après avoir quitté la Gare de Versailles-Chantiers - et par le Bois des Gonards que nous traverserons en partie pour descendre vers Buc et son aqueduc, et de prairies en étangs nous suivrons au plus près le cours de la Bièvre.

La thématique 2019 «  La nature en mouvement » nous invite à reprendre et prolonger notre initiative de mai 2018 où nous proposions de découvrir la variété des zones humides en milieu urbain et péri-urbain ( "Ru, Mares, Rivière" ), les écosystèmes correspondants et la qualité des paysages valorisés par des actions de restauration, ou de renaturation.

 Notre itinéraire nous avait conduits alors depuis le Ru des Godets, dans le Parc Heller à Antony, à la Bièvre rejointe à Igny, après une boucle dans le Bois de Verrière (pour ses mares) et s’était achevé dans Bièvres. 

Avec un tout nouvel itinéraire, nous rejoindrons cette année la Bièvre plus en amont, de manière à parcourir la partie de la haute vallée de la Bièvre, à caractère plus rural et plus naturel, où alternent espaces ouverts de prairies humides et étangs enserrés entre des versants boisés, marquée en particulier dans l’histoire de son aménagement par sa proximité à Versailles.

Les étangs de la Minière, le formidable ouvrage du Pont-aqueduc de Buc témoignent encore du vaste programme de création d’étangs, et d’un réseau de rigoles entrepris entre 1680 et 1686 pour amener les eaux du Plateau de Saclay au Parc du château (dépourvu de cours d’eau) et pour desservir la ville.

Dès 1945, la desserte en eau des urbains et son contrôle, devenus plus que jamais un problème majeur, avaient conduit à la création du SIAVB (Syndicat Intercommunal pour l’Assainissement de la Vallée de la Bièvre) qui, en recourant depuis aux techniques les plus récentes, mène des actions pour aboutir à une gestion durable de la rivière - gestion des crues, amélioration de la qualité de l’eau, entretien de la rivière.
Protection et valorisation de la rivière, de ses affluents et de ses abords puis d’un large territoire alentours, sur le plan écologique et paysager complètent cette mission à laquelle contribue l’action de l’association créée en 1968 « Les Amis de la vallée de la Bièvre  ».

En 1972 la haute vallée de la Bièvre est « inscrite au titre des sites protégés » inaugurant une politique d’instauration et de protection d’une « ceinture verte » dans laquelle s’engage la Région Île-de-France. Le site est "classé" en 2000.

Le destin de la Bièvre est pris en charge par des acteurs multiples (dont l’association «  Renaissance de la Bièvre  » créée en 1998 pour la réouverture de la rivière d’Antony à Paris) .

La création en 2007 du Schéma d’Aménagement et de Gestion des Eaux (SAGE Bièvre) qui s’impose aux documents urbanisme, permet une action convergente autour d’enjeux et d’objectifs redéfinissant ainsi la relation des hommes à l’eau, comme ressource et comme bien commun.

En proposant ce parcours dans les paysages de la haute vallée de la Bièvre, nous invitons les promeneurs à y repérer quelques uns des indices ou des traces de ces orientations : restauration ou développement des milieux naturels, continuité écologique, identification des fonctionnalités des milieux aquatiques et humides et leur gestion…
Ayant choisi d’aborder la Bièvre et sa vallée par une petite traversée de la Forêt domaniale de Versailles, nous ne nous priverons pas non plus de quelques observations sur l’Arbre en forêt.

"L’album photo" mélange les saisons ...

Les indispensables informations pratiques

ACCÈS PAR TRANSPORTS EN COMMUN :
1. POINT de DÉPART du PARCOURS :
Gare de Versailles-Chantier - sur la ligne du RER C
afin de nous diriger ensuite depuis la gare de Versailles-Chantiers vers la Forêt domaniale de Versailles :

l’entrée en forêt se fait au niveau de la Maison forestière Grille St Martin - 27 rue EdouardCharton - Versailles

R / V pour l’ensemble des participant-e-s inscrit-e-s :
10h45 - hall / salle d’attente de la gare de Versailles-Chantiers - à côté de la boutique "presse"

R / V pour un départ groupé dès Bagneux :
9h15 : BUS 162 - Arrêt Rosenberg Bagneux - Direction Meudon-Val-Fleury, son terminus - puis RER C - Gare de Meudon-Val-Fleury ( à proximité) pour arriver à Versailles-Chantiers vers 10h30

A noter :
- La liaison entre le Bus 162 et le RER C ne pose pas de problème, par contre la correspondance n’est pas immédiate : nous aurons un moment d’attente en gare de Meudon-Val-Fleury
- Attention travaux sur les lignes RER / transilien  : vérifiez que votre gare de départ pour arriver à Versaille-Chantiers ne soit pas fermée
- Ne pas vous tromper de destination pour le R/V à Versailles : les trains pour Versailles-Rive-Gauche ne s’arrêtent pas à Versailles-Chantiers ! (prendre ceux en direction de St Quentin-en-Yvelines)
- De Buc à St Quentin-en-Yvelines pas de gare (on peut toutefois gagner la gare de St Cyr-l’École par le GR 22 que l’on rencontre à une des extrémités de l’Étang du Moulin à Renard - mais trajet peu agréable dont une partie dans des rues à circulation pour arriver jusqu’à la gare)

2. FIN du PARCOURS :
Gare de St Quentin-en-Yvelines vers 17H30

ÉQUIPEMENTS :
- Bonnes chaussures de marche - Vêtements selon météo (prévoir protection pluie si temps incertain : pas vraiment de lieu où s’abriter) Crème solaire, anti moustic,...
- EAU et VOTRE PIQUE-NIQUE TIRÉ DU SAC (une fois passé Buc - pas de "ravitaillement" possible)

Trajet de 11 km environ - d’où le nom donné de "Rando" - facile sur de bons chemins, très souvent plats - pas de dénivelés importants en forêt - quelques escaliers -
Le rytme est celui de la "Balade" puisque le projet est de porter le regard aux paysages traversés et de partager des observations.
Enfants accompagnés - possible - mais aimant marcher...

Manifestation GRATUITE - exceptés les transports : se munir de son pass navigo ou achat de tickets Bus ou /et RER

Galerie