Navigation rapide

Accueil > Sud Environnement > Positions et propositions > Réponse de Didier Rincher, liste Clamart citoyenne

Réponse de Didier Rincher, liste Clamart citoyenne

samedi 14 mars 2020

Réponse des candidats aux élections municipales et Territoriales des 15 et 22 mars 2020 à la lettre ouverte signée de 27 associations de Vallée Sud Grand Paris regroupées dans la Coordination des Associations du Territoire pour la Transition Écologique.

Liste Clamart citoyenne

Votre lettre ouverte sur l’urgence d’un Plan climat-air-énergie concerté pour le Territoire Vallée Sud - Grand Paris a retenu toute notre attention.

Nous partageons la conviction que l’urgence climatique n’est plus à prouver et que c’est également à l’échelon local, de la commune et du territoire, que les mesures indispensables pour relever ce défi doivent être décidées et mises en œuvre. Ce mandat est parfois vu comme celui de la dernière chance et nous le prenons très au sérieux. Clamart Citoyenne n’a d’ailleurs pas attendu ces élections pour se mobiliser ainsi qu’en attestent les prises de position de nos élus au conseil municipal. Toute
l’action de notre municipalité sera orientée dans ce sens. Nous n’aurons pas d’adjoint dédié au développement durable, ni de commission spécifique, mais les enjeux écologiques seront portés par l’ensemble de notre équipe de façon transversale et seront déclinés dans chacun des domaines de notre action. Le maire en sera garant.

Reverdissement de la ville, protection de la forêt, respect de la biodiversité, développement des mobilités douces et bonne gestion énergétique sont des piliers de notre programme pour la commune. Nous souhaitons y ajouter une cantine locale, bio et moins carnée, ainsi que la sensibilisation de nos enfants à la préservation de la vie et du climat. Nous sommes en effet convaincus que ces deux derniers volets sont également des leviers déterminants pour la lutte contre
le réchauffement climatique.

Au niveau du territoire, nous déplorons avec vous le manque d’entrain de son exécutif pour établir rapidement un PCAET. Lancé en 2017 il ne fait pour l’instant l’objet que d’une déclaration d’intention sans consistance. Nous n’avons pas eu connaissance des ateliers de début 2019. Il est très regrettable qu’au-delà des effets d’annonce, ce sujet ne soit pas une priorité pour l’équipe sortante.

La question écologique et la démocratie locale étant au cœur du projet de Clamart Citoyenne, l’aboutissement d’un PCAET concerté sera l’objectif prioritaire de notre équipe au territoire. Une fois élus au bureau de Vallée Sud-Grand Paris, nous nous saisirons de ce dossier afin de le faire aboutir d’une part, dans un délai aussi court que possible et, d’autre part, en s’assurant d’une concertation la plus large avec les citoyens et les associations concernées.

Nous vous informons enfin que Clamart Citoyenne s’est engagée sur le Pacte pour la transition [1] et qu’au niveau de la Métropole Grand Paris, nous soutiendrons les « Priorités pour une métropole écologiste et solidaire » défendues par Europe Écologie Les Verts [2] .

Pour la liste Clamart Citoyenne
Le candidat, tête de liste, Didier Dincher