Accueil > Patrimoine urbain > Patrimoine naturel > Des poires... et des oiseaux

Des poires... et des oiseaux

quand des arbres "vieux, malades et stériles" se couvrent de fruits appétissants !

vendredi 25 septembre 2009

Est-il possible de donner un âge à ces arbres fruitiers et d’en donner l’espèce ?
Merci à ceux qui sauraient répondre à cette question.

Des habitants "de souche" de Bagneux se rappellent très bien avoir gambadé, gamins, il y a près de cinquante ans, dans la friche des Mathurins bordant la rue de la Porte d’en bas. Ils pouvaient se régaler, au moment de la rentrée des classes, des poires offertes par ce verger (constitué de hauts poiriers et aussi de cerisiers).

En 2009, ce ne sont plus que les oiseaux qui se régalent encore des fruits : ils sont de plus en plus nombreux à venir sur la friche entourée de grillages.

Ces arbres fruitiers semblent tellement anciens, majestueux, exceptionnels et donc remarquables en ces lieux d’habitation, bien qu’abandonnés à Dame Nature.

Espérons plutôt au verger devenu sauvage quelques soins prodigués à ses arbres fruitiers ainsi qu’une meilleure considération pour notre patrimoine naturel et urbain, pour le plaisir de tous !


et parmi les nouvelles de l’été, dans notre quartier :

en face, de l’autre côté de la rue, les tronçonneuses ont fait l’affaire à un grand cèdre menaçant du jardin de l’école A. Petit.

Galerie