Accueil > Aménagement > "HABITER" BAGNEUX aujourd’hui ...demain : Pour un Projet de ville à (...)

PROJET DE VILLE ET PLU

"HABITER" BAGNEUX aujourd’hui ...demain : Pour un Projet de ville à échelle humaine

INVITATION à RÉUNION PUBLIQUE — VENDREDI 4 DÉCEMBRE 2015 - 20H — SALLE COUDON - Accueil à 19H30

jeudi 3 décembre 2015

Dans le cadre de la participation citoyenne à la révision du Plan Local d’Urbanisme (PLU) de Bagneux qui sera soumis au vote du Conseil municipal le 15 décembre prochain,

les associations
"Habiter la Porte d’en Bas, un quartier, la Ville",
"Association Quartier Léon Blum Le Centre",
"Bagneux Environnement"
et "Les Amis de Bagneux"

qui se sont exprimées sur ce document d’urbanisme
souhaitent vous présenter leur approche et en débattre avec vous
VENDREDI 4 DÉCEMBRE 2015 - 20 H
accueil à partir de 19h30
SALLE COUDON
18 rue Salvador Allende – face au Trésor public - près de la Place Dampierre - Bagneux

Projet de ville et PLU

L’approche environnementale et patrimoniale de la ville, partagée par nos associations, nous a conduits à mutualiser nos observations sur le projet de développement urbain qui fait l’objet de la révision du PLU de Bagneux.

Nos propositions ont pris la forme de contributions thématiques et d’un PADD Alternatif (Projet d’Aménagement et de Développement Durable).
Afin que se conjuguent sans contradictions, «  la ville en transition  » et le développement d’un «  mieux vivre  » pour chacun, il faut mettre « la transition écologique » au centre de la démarche de planification territoriale
– dont l’objet n’est pas « d’accompagner » mais d’orienter, structurer et encadrer le développement urbain.
Donner toute sa place à «  la nature en ville » dont les services écologiques doivent être préservés et amplifiés,
afin de ne pas compromettre la santé de la population dont la forte augmentation est déjà programmée,
et contribuer solidairement aux aménagements nécessaires qu’exigent les défis de notre temps – marqué par le réchauffement climatique, les atteintes à la biodiversité résultant en particulier d’un appauvrissement et d’une artificialisation à outrance des sols, ...
en unifiant la ville morcelée par une trame verte insérée dans une « continuité d’ espaces ouverts » suffisamment étendus ;
– en veillant, au niveau des « espaces bâtis », à une mixité fonctionnelle, sociale et générationnelle au sein de chacun des grands quartiers.

Ne pas céder au gigantisme sous prétexte de «  modernité » et examiner avec responsabilité des solutions alternatives à la ville «  prométhéenne »,

- en se saisissant des opportunités ouvertes par les restructurations d’espaces bâtis et les opérations nouvelles,

- en valorisant la diversité de nos paysages urbains et leurs potentialités,
pour en faire résolument un atout dans le cadre du futur «  Territoire  » dont Bagneux, avec 10 autres communes des Hauts-de‑Seine Sud, fera partie dès 2016.

Ce sont là des réflexions à partager et enrichir avec vous
Voir sur notre site notre proposition de PADD alternatif élaboré par notre association